Imprimer cette page

Les ruines du manoir de Kerivoas

C'est en suivant la Boucle Communautaire que vous pourrez voir, depuis la route, les ruine du manoir de Kérivoas.

Manoir de Kerivoas

Historique :


Un des fils cadets de Kerenez en Kerlouan acheta les terres du Pontseau situées à 2,5 km du bourg à un écuyer du nom de Nicolas de la Fosse, aux environs de 1550. Son fils Hervé de Kersaintgilly en hérita en 1558 et y annexa quelques terres et se maria avec Françoise Barbier, fille du seigneur de Kerjean en Saint Vougay.

Celle-ci possédait un manoir à Plouvorn dénommé Kerivoas. Elle vendit sa belle demeure à son frère et vint s'installer à Kerlouan en 1595 sur les terres du Pontseau dans le manoir qui prit pour nom : manoir de Kerivoas.

Leur héritière, Renée de Kersaintgilly épousa Guillaume Nouël de Trélézidé. L’aîné de leurs deux enfants hérita des manoirs de Kerivoas et Kerisquillien ainsi que le manoir de Kerivoas en Plouvorn.

Manoir de Kerivoas

Intérêts :


Une allée d'arbres mène à la porte fortifiée du manoir, seul élément de la construction à avoir résisté aux assauts du temps.
Cette maison forte possédait deux entrées. La plus petite offre de chaque côté une meurtrière verticale, avec un trou rond pour passer le canon de l'arquebuse.

La seconde, plus imposante, est encadrée d'une contre-courbe à décor renaissance et défendue par une large embrasure cintrée. Celle-ci s'ouvre dans une solide courtine* en pierres de taille couronnée de mâchicoulis. Ce mur est flanqué à chaque extrémité d'une tourelle ronde garnie de corbeaux ** et percés de meurtrières.

Manoir de KerivoasLe manoir s'est peu à peu effondré dans la seconde moitié du XIXème siècle et les pierres ont servi à construire la maison située derrière l’enceinte en 1872.

* : Courtine: mur d'encenite.

** : corbeaux : grosse pîerre en saille sur le parement d'un mur, pour supporter une poutre ou tout autre charge.



Les informations de cette page sont issues de "GWEL'TA ! Guide du patrimoine architectural, naturel et économique de Kerlouan" paru en 1999.
Cette publication est éditée par l'association Environnement et Patrimoine de Kerlouan

Manoir de Kerivoas




Aujourd'hui, les ruines de la façade du manoir de Kerivoas sont visibles de la route.

C' est une propriété privée dont l'accès est interdit au public.







Page précédente : Le hameau de Saint Sauveur

Page suivante : La Digue